Rechercher sur le site

Pour être tenu informé
de l'actualité en direct !


A la une
Bar-le-duc

Bar-le-duc

Les premières traces d'occupation humaines remontent à l'ère gallo-romaine. Diverses trouvailles ont été faites sur le territoire de la commune, aux environs de l'actuelle Rue des Romains (le long du Canal). La ville portait le nom de Caturiges. Il en est par ailleurs fait mention sur la Table de Peutinger.
Il semble cependant que la ville n'ait vraiment commencé à se développer qu'à partir du haut Moyen Âge, avec la construction d'un château.
Baptisée Bar-le-Duc en référence au duc de Bar, elle est capitale du comté puis duché de Bar (quand il devient un duché en 1354). La ville prend le nom de Bar-sur-Ornain pendant la Révolution.

Les comtes puis ducs de Bar étaient vassaux du roi de France depuis 1301 pour la rive gauche de la Meuse. Bar-le-Duc faisait partie de ce territoire et ses habitants en profitaient pour faire appel au Parlement de Paris lors de divers litiges.

En 1419 le traité de Foug prévoit le mariage de l'héritier du duc de Bar avec l'héritière du duc de Lorraine. Désormais les deux pays, tout en gardant leur identité, auront un même souverain qui portera le titre de "Duc de Lorraine et de Bar".

Charles IX passe dans la ville lors de son tour de France royal (1564-1566), accompagné de la Cour et des Grands du royaume : son frère le duc d’Anjou, Henri de Navarre, les cardinaux de Bourbon et de Lorraine1. La ville appartient alors aux Guise qu’il faut séduire.

Le 21 février 1604, le Parlement de Paris rend un arrêt au profit des habitants des villes basses et faubourgs de Bar et bourg de Longeville, qui faisaient appel d'une décision du duc de Lorraine et de Bar Charles III au sujet de l'imposition de certaines taxes, qui avaient été décidées par une assemblée du clergé et de la noblesse à laquelle le tiers-état n'avait pas été convoqué

Le 26 juillet 1789, la foule massacre le marchand de grains Pélicier, riche notable de la ville, lors d'une émeute de subsistance.
À l’issue des guerres de la Révolution, les coalisés occupent la ville de 1815 à 1818 (traité d'Aix-la-Chapelle).

Bar-le-Duc est une ville de taille moyenne, située dans le nord-est de la France à 251 km de Paris, elle est le chef-lieu du département de la Meuse.
L'accessibilité aux infrastructures de transport tend à se modifier. Initialement bien desservie par le Paris-Strasbourg les dessertes se raréfient, à compléter avec celles de la Gare Meuse TGV (Paris en 58 min) à 25 km. En revanche, l'accès aux grandes voies routières se facilite par la mise en 2x2 voies de la RN135, lien entre la ville-préfecture et la voie expresse RN4.
La ville se situe donc au cœur du Barrois.
La ville est située sur les bords de l'Ornain et se développe sur les coteaux de la vallée. On peut donc la diviser en trois parties :

  1. du côté de la rive gauche (donc au sud-ouest), on trouve la ville haute, quartier « historique » de la ville,
  2. aux abords de l'Ornain, la ville basse,
  3. du côté rive droite (nord-est), la Côte Sainte-Catherine, qui a été occupée récemment (années 1960).

Maire

Nombre d’habitant

Densité

Superficie

Nelly Jaquet

16 041 hab.

679 hab./km²

23,62 km²


Publié le 10/09/09 - Lien permanent - Rubrique Cantons
Source Wikipedia
>> Vidéo & Audio
19.10.16 - réforme ferroviaire : Application de la loi - Commission du développement durable

 
| Haut de la page | Sommaire | Plan du site | Contact | Dernière modification : 24/10/16 10:00 |