Rechercher sur le site

Pour être tenu informé
de l'actualité en direct !


A la une
04 octobre 2016 : Alstom-Belfort : Des décisions peu glorieuses qui n’éviteront pas des choix courageux

 Si les décisions prises par le gouvernement pour tenter de « sauver » le site industriel d’Alstom-Belfort ne sont pas choquantes en soi face à une telle situation, Bertrand Pancher Député-Maire de la Meuse, Responsable du « Pôle Ecologie » de l’UDI,  tenait à souligner que les commandes imposées à la SNCF ne sont pas indispensables dans un contexte de difficulté de notre opérateur national qu’il convient de rappeler et qu’elles n’éviteront pas des choix courageux.

 

On ne peut  qu’être à nouveau surpris par le caractère temporaire de ces mesures qui tendent à démontrer que ce n’est que sous la pression d’évènements tout à fait exceptionnels que les pouvoirs publics  interviennent, illustrant de façon criante l’absence d’état stratège. Il ne faut que l’arrivée d’une crise pour que l’Etat se mobilise : Après EDF, AREVA, Alstom, viendra immanquablement le jour où il faudra prendre ses responsabilités face à l’immense dette de nos infrastructures ferroviaires et tout cela fera énormément de dégâts.

Si comme d’habitude tout le monde va se réjouir, les  mesures annoncées par le gouvernement n’éviteront pas à Alstom d’acter que le marché national des locomotives LGV  est totalement saturé et que les appels d’offres sont européens. La préférence nationale n’est donc pas la bonne réponse à une crise structurelle !


Publié le 04/10/16 - Lien permanent - Rubrique Communiqués de presse

Archives Communiqués de presse
>> Vidéo & Audio
19.10.16 - réforme ferroviaire : Application de la loi - Commission du développement durable

 
| Haut de la page | Sommaire | Plan du site | Contact | Dernière modification : 24/10/16 10:00 |