Rechercher sur le site

Pour être tenu informé
de l'actualité en direct !


A la une
Le billet de la semaine du 24 octobre 2016

Une police qui a besoin d’être dirigée.

N’hésitant pas à se mettre hors la loi en manifestant pendant et en tenue de service, alors que ces derniers, tout comme les gendarmes et les militaires n’ont pas le droit de faire grève, les policiers Français viennent de franchir une étape historique dans l’expression de leurs mécontentements.

Si les agressions contre les policiers ne semblent pas avoir progressé ces dernières années, une série d’accumulation a fait « déborder le vase » : 2 attaques choquantes à quelques jours d’intervalles (Viry-Chatillon et Mantes la Jolie), des effectifs de plus en plus sollicités en période de lutte contre le terrorisme, le sentiment que la justice ne les suit pas, et un désamour de la population dans les quartiers sensibles, là où pourtant la présence des policiers est la plus importante.

Le principal responsable de cette situation est d’abord le pouvoir qui a beaucoup trop trainé avant de prendre un certain nombre de mesures nécessaires, dont une augmentation des effectifs. Malgré les promesses et leurs matérialisations par une hausse des policiers sortant des écoles, les commissariats de police n’ont pas enregistré de progression de personnel. Sur le front judiciaire, les insoutenables insultes et agressions n’ont pas donné lieu à des aggravations significatives de peine.

Nous ne réglerons pas les difficultés auxquelles sont confrontés les policiers uniquement par des moyens nouveaux. Il convient de s’interroger sur l’insuffisance de la médiation, voire de son absence totale dans les conflits et manifestations alors que les pratiques diffèrent totalement dans les pays qui nous entourent. Le désamour relatif dans notre pays entre une partie de notre population et nos policiers s’explique essentiellement par cette faiblesse.

Mais nous avons surtout besoin d’avancées concrètes : des moyens nouveaux et constants, des peines lourdes et incompressibles contre les agresseurs de policiers et une justice plus rapide et qui fonctionne.

Les policiers doivent être aimés, respectés et soutenus. Ils ont d’abord besoin d’être dirigés.

Bertrand Pancher

 


Publié le 24/10/16 - Lien permanent - Rubrique Billet de la semaine

Archives Billet de la semaine
  • Le billet de la semaine du 24 octobre 2016
    location='http://www.bertrandpancher.fr/' N’hésitant pas à se mettre hors la loi en manifestant pendant et en tenue de service, alors que ces derniers, tout comme les gendarmes et les militaires n’ont pas le droit de faire grève, les policiers Français viennent de franchir une étape historique dans l’expression de leurs mécontentements. Si les agressions ...
  • Le billet de la semaine du 17 octobre 2016
    Avec 600 signatures d’élus locaux et nationaux UDI en faveur d’un soutien à Alain Juppé et donc de leurs entrées dans la primaire, puis Jeudi soir, le 1er débat télévisé entre les 7 candidats de la droite et du centre, la préparation de la campagne présidentielle vient d’entrer dans sa ...
  • Le billet de la semaine du 10 octobre 2016
    Le « World Energy Council » - le Congrès mondial de l’Energie - à Istanbul où se trouve réuni l’ensemble des acteurs mondiaux de ce secteur et auquel je participe pendant 3 jours, est l’opportunité de mieux comprendre l’évolution des tendances énergétiques planétaire. Alors que les trop timides accords de Paris, formalisant ...
  • Le billet de la semaine du 3 octobre 2016
    Le gouvernement a présenté la semaine dernière son projet de budget pour l’année 2017, le dernier de son quinquennat. En période pré-électorale, la majorité aura tout fait pour tenter, en vain, de répondre aux principales critiques régulièrement assénées tant par ses différentes catégories d’électeurs que de la majorité de nos ...
  • Le billet de la semaine du 26 septembre 2016
    Alors que la commission du développement durable de l’Assemblée Nationale vient d’examiner le projet de loi sur la liaison ferroviaire Paris-Aéroport Charles-de-Gaulle par un train express, j’ai vivement dénoncé l’absence totale de cohérence d’un plan de financement aléatoire. En faisant, à nouveau, porter une partie des dépenses sur la SNCF ...
  • Archives plus anciennes ...
>> Vidéo & Audio
19.10.16 - réforme ferroviaire : Application de la loi - Commission du développement durable

 
| Haut de la page | Sommaire | Plan du site | Contact | Dernière modification : 24/10/16 10:00 |